Collège Henri Agarande

Top départ !

Madame Iliana BANNIS

FEMMES ET PRODUCTION CULTURELLE ET ARTISTIQUE

Le programme de l’atelier a été présenté par l’animatrice, Madame Iliana BANNIS, qui est également Auteur-Compositeur et Interprète.

L’ouverture des débats a été ponctuée par deux interventions. Tout d’abord par celle de Monsieur Élie STEPHENSON, poète et écrivain :

Extraits :

« Par défaut l’homme dépend de la femme… » « Les femmes ont toujours eu un rôle important… » « Dans les groupes culturels traditionnels, les femmes mènent… » « Maintenant tous les hommes chantent dans les groupes traditionnels et c’est une aberration… » « Ne pas confondre égalitarisme et égalité.. ».


Puis, a suivi celle de l’auteure Christelle JOHNNY :
Extraits :

« Le Tour de France de l’égalité nous vient de la métropole ! Est-ce que la réalité en métropole est la même qu’en Guyane ? »
L’auteure ne le pense pas et ne ressent pas de clivage et d’inégalités en Guyane. Elle constate par ailleurs, qu’il y a plus d’hommes que de femmes poètes en Guyane.

Répliques et réactions qui ont suivi ces deux interventions :
De la comédienne, Mme Odile PEDRO-LEAL, qui revient sur l’intervention de M. Élie STEPHENSON à propos de la sensibilité de la femme. Selon elle, il ne s’agit pas de sensibilité femme / homme, mais de l’expression du ressenti d’une personne.
Madame Karine LEO, Enseignante au collège, intervient :

« On ne peut pas borner l’écriture à un genre. Il s’agit de l’expression de ressentis, selon un vécu, une expérience… » « Egalité ! Est-ce que l’on vise un statut ? » « L’égalité ne dépend pas de revendications mais d’évolution ! ».

Une réflexion collective sur le thème a ensuite été menée autour de deux questions l’une relative aux freins à l’accès des femmes à la création et à la production culturelle et artistique, l’autre relative à la représentation que peuvent avoir les jeunes filles de la culture artistique.

Pour Odile PEDRO-LEAL, elle n’a pas constaté de freins par rapport à son genre. « Des freins par intérêt culturel, économiques mais pas de genre… ».
Mme Christelle JOHNNY, dit quant à elle, préférer l’expression « je n’ai pas perçu de freins » que celle « Il n’y a pas de freins, car le système hypocrite peut cacher ces freins ».

Mme Odile PEDRO-LEAL

Une autre participante, Mme Pierrette OTHILY, Enseignante et également chanteuse et chorégraphe, nous fait part de son renoncement à certains projets d’action à cause des freins persistants et essentiellement liés à son genre. Elle rappelle qu’elle était à la direction de groupes constitués de jeunes filles et de femmes.


Le constat que fait, pour sa part, Madame Sylviane CHAUPARD, conseillère principale d’éducation au collège, est le suivant : l’éducation reçue par certaines jeunes filles peut être un frein à leur évolution, eu égard aux obligations et limites imposées.
Tandis que la voix de Marissa PRUYCKEMAKER, assistante d’éducation, s’élève face au sexisme et au harcèlement sexuel dont elle a été victime pour être vue et reconnue en tant qu’artiste.

Au vu de ces échanges, le constat est clair. Les freins sont là, sournoisement installés, car certains ne s’en aperçoivent pas ou ne veulent pas s’en apercevoir. Le système est tellement pernicieux que même certaines femmes parviennent à les justifier.


En tout état de cause, il convient de combattre et de dénoncer les préjugés, les postures ainsi que les comportements inadmissibles et inappropriés qui brideraient toutes expressions culturelles et artistiques de la femme.

Par conséquent, il serait judicieux de mettre en place une cellule de veille qui relèverait tous ces manquements et qui serait à même de proposer une alternative en termes de financement de projets rejetés pour ces motifs précités.

Le temps d’échange imparti était trop court pour débattre sur l’ensemble des points soulevés. Les participants souhaitent, pouvoir poursuivre les discussions sur cette thématique lors d’un prochain atelier.

Iliana BANNIS-ODER.

Collège Henri Agarande
Avenue des Iles
BP 722 - 97310 Kourou (Guyane)

Téléphone : +594 594 32 00 68
ce.9730125Y@ac-guyane.fr

Accès hors collège Pronote.net

Accès e-sidoc

Accès au collège Pronote.net


©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales