Collège Henri Agarande

Formation des jeunes ambassadeurs contre le harcèlement du REP+ Henri AGARANDE.

Le mercredi 18 avril 2018 a eu lieu une formation des jeunes ambassadeurs contre le harcèlement.
Ces élèves, volontaires, des écoles et du collège se sont engagés à mettre en place un projet de sensibilisation sur le problème du harcèlement entre élèves dans les établissements scolaires.

Monsieur DELDY, responsable de l’EMS (Equipe Mobile de Sécurité), service du Rectorat regroupant dix personnes et assurant des formations auprès des élèves, a répondu à l’initiative de Madame ROBERT, son adjointe, laquelle a proposé la mise en place de cette formation à destination des élèves de la Guyane.
Lors de son intervention, Monsieur DELDY a félicité Madame robert pour son initiative. Il a surtout insisté sur l’importance de l’engagement des jeunes ambassadeurs présents, pour eux-mêmes et pour les autres élèves.
« Veillez à porter ce message dans vos famille » a-t-il demandé aux élèves réunis. (Une conférence/débat aura d’ailleurs lieu le 26 avril prochain à la médiathèque de Kourou afin de porter ce message aux parents d’élèves).
Madame ZULEMARO, représentant la municipalité de Kourou a, quant à elle, signalé l’importance du suivi entre les écoles et le collège (les jeunes ambassadeurs sont issus des classes du collège, mais aussi des classes de CM1 et CM2 des écoles).

Monsieur le Principal ayant présenté la matinée aux élèves présents : connaissance sur la question du harcèlement ; outils de sensibilisation à disposition des élèves, des parents et des enseignants ; temps de travail collectif ; chacun des participants (adultes et élèves) s’est présenté.

Monsieur Marcellin MARSIETTE, de l’EMS assurera l’animation de la formation. Il présente rapidement l’Equipe Mobile de Sécurité et fait un point sur le programme de la matinée.
Madame Iliana BANNIS, Conseillère Principale d’Education au collège AGARANDE est responsable des six ambassadeurs du collège. Mademoiselle Edith RINGUET, assistante d’éducation intervient après de Madame BANNIS dans le cadre des jeunes ambassadeurs.
Plusieurs actions ont déjà été mises en place : en octobre, lors de la formation des délégués de classes (une intervention de l’EMS a déjà été faite à ce moment : quand des cas de harcèlement apparaissent, essayer de savoir qui est le harceleur, qui est la victime et faire remonter l’information vers les adultes et notamment le référent de l’établissement).
Le 9 novembre lors de la journée nationale contre le harcèlement à l’école, un stand présentant des affiches a été mis en place, des badges distribués aux élèves et une présentation officielle des ambassadeurs du collège a été faite. Enfin, une affiche près de la vie scolaire a été apposée permettant d’identifier les ambassadeurs.
Un projet de vidéo contre le harcèlement est en cours en lien avec le lycée (scénario et musique étant gérés par les élèves).

Monsieur Philippe HUOT, coordonnateur du réseau se présente. Il assure le lien nécessaire entre le collège et les différentes écoles du réseau.

Madame Nathalie ASSIÉ, professeur des écoles à l’élémentaire Emile NEZES est la référente des jeunes ambassadeurs de cet établissement. Elle est accompagnée des élèves suivants :Emeline BARDOT, Dylan DOVINDORAZO, Méline ANTOINETTE, David LUNGO, Tiago RAGUET, Ross BANGO, Salomé LUCIEN, Enzo POUYEZ, Andréa GRIMAUD, Laylena GOLITIN, Maïa SALVIAT, Neylie BUNCH.
Un travail de sensibilisation a déjà été mené dans les classes de l’école NEZES.

Madame Lina JEAN-PHILIPPE, professeur des écoles à l’élémentaire Roland LUCILE est la référente des jeunes ambassadeurs de cet établissement. Elle est accompagnée des élèves suivants : Grégory KLOTZ, Eden ADELMALECK, Gilladino KOTOE, Daphanaïca BELLUS, Ostine JACKIE, Yolenne AMALENSIE, Guillemette BURNOT, Argyle ALLISSA, Dasseus LAYANE, Lilian KWADJANIE, Rayanah ASSANI, Jérôme SEEDO, Sylvio MAHES.
Quelques élèves étaient absents, mais sept élèves de l’école LUCILE assistent à cette formation.
Le travail de sensibilisation est à venir à l’école LUCILE.

Chaque jeune ambassadeur se présente et dit pourquoi il s’est porté volontaire.
Reviennent les mots : aider, sensibiliser, aider car cela m’est arrivé, observer et prévenir.

Quelques mots et phrases des jeunes ambassadeurs présents :

- Je veux aider.
-  Je n’aime pas le harcèlement.
-  Beaucoup de mes amis sont harcelés !
-  J’ai été harcelé : c’est un grain de sable qui devient une dune !
-  Je n’aime pas voir des gens qui pleurent.
-  Le harcèlement peut nuire à la santé et à la réputation d’une personne.
-  Je veux aider les personnes qui se font frapper, embêter, harceler.

Après cette phase, Monsieur Boris PICART, Principal Adjoint du collège, fait une courte intervention et invite les participants à partager une collation offerte par le collège.
Après ce moment de convivialité, Monsieur MARSIETTE de l’EMS démarre l’animation aidé en cela par une présentation informatique.

Il s’agit de comprendre ce qu’il y a derrière le mot « harcèlement », d’éviter que cela continue, de briser le silence, d’apprendre ce qu’il faut faire, ce qu’il est possible de faire pour lutter contre cette forme de violence.
Cette violence qui peut être verbale (insultes), physique (coups, bousculades), psychologique (petits gestes, comportements, racket) peut avoir de graves conséquences.
Mais qu’est-ce que le harcèlement ?
Il s’agit d’une relation à trois : le harceleur, le harcelé et le ou les spectateurs.
Le harcèlement est répétitif ; la victime est ciblée, les résultats finissent par se voir physiquement ; le harcèlement est très souvent suivi sur les réseaux sociaux.
Le harcelé n’ose rien dire (peur de représailles, honte).
C’est là qu’intervient le jeune ambassadeur : il faut en parler, oser dire.

Un jeune ambassadeur témoigne :
« Une personne parlait de mon physique à un de ses copain, lequel en parle à un autre et cela s’étend. Le harceleur attendait ma réaction. Si j’étais resté dans le silence, la situation aurait empiré. J’ai parlé à la maîtresse, et elle a été active. Elle avait aussi remarqué la situation et a parlé au harceleur. Les parents sont informés et avertis. »

Les spectateurs souvent « rigolent », ne disent rien ou n’osent rien dire par peur de « s’attirer des problèmes ».

Il faut communiquer.
- avec le harceleur : essayer de le raisonner, lui rappeler la loi.
- avec la victime : l’amener à parler sans peur et sans honte.
- le public, les spectateurs : parler, témoigner sans peur, rappeler la notion de complicité.

Le débat s’installe entre les jeunes ambassadeurs des écoles et du collège, débat mené par Monsieur MARIETTE.
Pourquoi les victimes ne parlent-elles pas ?
Il y a des menaces, la peur, la honte, le manque de confiance dans l’adulte, la peur de représailles.
Comment dépasser cette peur ?
Parler à un ami, à un ambassadeur et enfin à un adulte. La parole est la première étape à la résolution du problème.

Pourquoi avoir créé les ambassadeurs ?
Certains espaces des établissements scolaires ne peuvent être surveillés par les adultes (pour des raisons évidentes, les toilettes) ; il est parfois plus facile de parler à des camarades qu’à des adultes ; afin de ne pas attendre (ce que l’on fait lorsque l’on doit directement parler à l’adulte).

Un point est fait sur le cyber harcèlement.
Il faut absolument faire attention à tout ce que l’on met sur internet, aux montages photographiques et vidéo.
Le cyber harcèlement est souvent caché et personnel.
Il dure très longtemps car rien ne s’efface sur internet.
C’est partout et tout le temps.

Pour résumer, l’ambassadeur est un élève proche des élèves. Il fait le relais entre eux et les adultes (il prévient les adultes si la victime ne veut pas le faire elle-même). Il explique, il aide et décèle les situations de harcèlement.
Jamais il n’intervient directement.
Il prévient et explique aux autres élèves ce qu’est le harcèlement.

Un rappel des numéros verts :
Harcèlement : 3020 Cyber harcèlement : 0 800 200 000

Enfin, quelques informations tirées du livret édité par l’Equipe Mobile de Sécurité (Madame ROBERT)
700 600 élèves français, de l’école au lycée, sont victimes de harcèlement.
1 élève sur 5 est confronté au cyber harcèlement.
Chaque année en novembre : journée nationale de mobilisation contre le harcèlement.
Les numéros verts pour le Guyane : n° national gratuit 3020 ; n° local gratuit 0800 00 66 24
Un nouveau site internet et une page face book pour agir contre le harcèlement : www.nonauharcelement.education.gouv.fr
page Facebook
1500 formateurs pour sensibiliser 300 000 personnes.

Lire, relire et diffuser l’affiche « 10 conseils contre le harcèlement ».

Retrouvez ci-dessous toutes les photos de la formation.

Philippe HUOT
Coordonnateur REP+
Réseau Henri AGARANDE

Collège Henri Agarande
Avenue des Iles
BP 722 - 97310 Kourou (Guyane)

Téléphone : +594 594 32 00 68
ce.9730125Y@ac-guyane.fr

Accès e-sidoc

Accès au collège Pronote.net

Accès hors collège Pronote.net

Cet article Inauguration des Nouveaux Locaux du Planning Familial Guyane, rue Félix Eboué à Cayenne est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article Que faut-il retenir des vœux du Président de la Collectivité Territoriale de Guyane aux représentants de la société civile et des corps constitués de Guyane ? est apparu en premier
Cet article Nuit de la Lecture 2020 (4è édition) et Lancement de l’Année de la BD « Bulles en Fête » est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article Cérémonie des Vœux 2020 des Moyennes et Petites Industries (MPI) de Guyane est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article [Campus des Métiers de l’Aéronautique et du Spatial] Mise en Place du Partenariat Régions Guyane et Nouvelle-Aquitaine, Rectorats, Universités, Aérocampus et ArianeGroup est apparu
Cet article Transfert de l’IFSI à l’Université de Guyane : la CTG Attentive à l’Avancée du Processus est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article [Jeux Olympiques 2024] La Guyane en Route vers le Label Terre de Jeux 2024 ! est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article Le CRCDC sensibilise au dépistage du cancer de l’utérus avec le soutien de la CTG est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article Tirage au Sort des Demi-Finales de la Coupe CTG 2020 de Basket-ball est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Cet article Rodolphe Alexandre présente ses vœux aux agents du SDIS est apparu en premier sur Collectivité Territoriale de Guyane.
Les évaluations de début d'année ont permis aux enseignants de CP de disposer de repères pour accompagner les élèves vers la maîtrise des savoirs fondam
Un appel à projets pédagogiques national est lancé, dès septembre 2019, à destination de l'école primaire, du collège et du lycée gén&eac
La 4e nuit de la lecture aura lieu le samedi 18 janvier 2020. Cette grande manifestation, portée par le ministère de la Culture, est placée cette année sous le signe des pa
La Semaine mathématiques et numérique aura lieu du 27 au 31 janvier 2020 . Elle sera un événement majeur de l'Année des mathématiques.
Retrouvez les dates des examens du diplôme national du brevet, du baccalauréat, du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) et du brevet d'études professionnelles (BEP) 2020.
La 10e édition de la Journée nationale de l'innovation pédagogique aura lieu le 1er avril 2020 à la Gaîté Lyrique - Paris.Il est encore temps - jusqu'au 25 nov
Pendant toute cette Année des mathématiques, pour tous les élèves de l'école à l'université, dans les établissements français et à
L'orientation est au cœur des réformes engagées dans l'éducation. Elle associe les régions.
Le mercredi 2 octobre 2019, au grand amphithéâtre de la Sorbonne, a eu lieu la cérémonie de lancement de l'Année des mathématiques, en présence de Jean-
L'introduction d'une part de contrôle continu (40 % de la note finale) dans le nouveau baccalauréat vise à mieux valoriser la régularité du travail et les progr&egrav
La journée nationale consacrée aux ENT, organisée par la Direction du numérique pour l'Éducation (DNE) du ministère de l'Éducation nationale et de la J
Enregistrements de la 22ème édition des Rendez-vous de l'histoire de Blois, les 9,10, 11 et 12 octobre 2019, sur le thème « l'Italie ».
La modernisation du baccalauréat est engagée. Des ressources et des outils d'information sur la mise en œuvre de la réforme sont mis à disposition.
Le prix « Non au harcèlement » a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu'i
France Télévisions et l'émission La Grande Librairie organisent pour tous les collégiens et lycéens un concours de lecture à voix haute durant l'année
Le 4 octobre 2019 se déroule la deuxième "journée du droit dans les collèges", organisée conjointement par le ministère de l'éducation nationale et de
Avec la Trousse à projets, vous pouvez faire connaître vos projets éducatifs et pédagogiques et collecter des fonds pour les concrétiser grâce au financement pa

©2020 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales